Le mois de mai avait été très occupé et chargé, pleine des activités pour notre fondation : á côté de l’évènement Avec cœur ouvert nous nous sommes préparés avec excitation au Festival de Théâtre des Enfants, Jouons ensemble!, édition XXII, organisé á l’École Primaire Fülöp Áron dans la localité Felsőboldogfalva/Feliceni. La groupe dramatique de la Fondation Orbán participe á cet évènement depuis plusieurs années.

Dans cette année nous avons préparé l’adaptation de l’œuvre littéraire de Wass Albert intitulé Mese az erdőről [Conte de la forêt] á l’aide des effets musicales, non-verbales, technique de pantomimes et d’un décor extraordinaire. Notre petite équipe est passée á la scène le 18 mai á 16 heures. Avec nos chansons et jeux émouvantes nous avons gagné de nouveau le prix du public et le prix spécial du jury. Á fin d’obtenir ce prix les enfants, les surveillants, les pédagogues, les employés, les administrateurs ont travaillés ensemble main dans la main.

Dans notre conception il est très important de participer dans chaque année á ce festival car de cette façon les enfants sains ont la possibilité de se rencontrer avec des enfants et des adolescents avec des handicaps, ils font la connaissance avec eux. Il y a lieu á une chance de la réalisation de l’inclusion, et d’autre part de présenter : les obstacles peuvent être convaincues par tout le monde avec une aide adéquate.

Malheureusement, notre fondation est confrontée avec nombreuses croyance erronée et préjudices en ce qui concerne les personnes handicapées. Il y a beaucoup personnes qui ignorent la signification d’un attribut d’empêchement, ou bien de quoi s’occupe la Fondation Orbán et son rôle dans la vie quotidienne des personnes handicapées et de leurs familles. Nous avons planifié depuis longtemps un jour ouvert où on a la possibilité de présenter notre activité, notre vie quotidienne, nos succès et nos difficultés financières.

Dans cette année le 17-18 mai nous avons réussi á accomplir notre planification. Nous avons distribué des invitations, et á l’aide des organes de média nous avons essayé de communiquer avec nombreuses personnes l’évènement „Avec cœur ouvert!”. Nos visitateurs ont été venus avec cœur ouvert, car n’est pas suffisant de regarder, il faut voir aussi, il faut être sensible, au monde. Tout comme les enfants et les adolescents qui vivent sous notre surveillance ne sont pas malades, mais seulement plus sensibles au monde.

Au cours des deux jours de l’évènement nombreuses personnes nous ont visités : des spécialistes des autres associations, les étudiants de la Faculté de Pédagogie/Institutrice de notre ville, des représentants des autorités et organes publiques et de la presse, des personnes physiques. On considère notre initiation comme de succès. Nous avons réussi á accéder plusieurs personnes qui ont ignoré notre existence ou bien avec lesquelles nous avons clarifié des croyances erronées et préjudices, nous avons eu la possibilité de nous présenter.

Nous avons l’impression qu’on a besoin de plusieurs occasions pareilles, ou bien de faire une tradition de cet évènement.

Notre fondation est visitée par nombreuses personnes: quelques-unes régulièrement, quelques-unes pour faire la connaissance avec notre activité. Parfois nous visitent les élèves des écoles de la ville et ils nous réjouissent avec des fruits ou bien par des activités en group avec nos enfants.
En mars il y a eu lieu une occasion pareille quand nous avons accueilli les élèves de la classe préparatoire de l’École Primaire Tompa László avec la surveillance de Imre Ildikó, la directrice adjointe de l’école. Cette occasion avait été spéciale pour nous, parce qu’un petit garçon – qui a été auparavant dans notre surveillance – avait fait partie de la groupe. Après une brève présentation les enfants ont fabriqué ensemble des cartes postales á l’occasion de 8 Mars. Ils ont chanté ensemble, et puis á la fin du travail ils ont reçu la rémunération bien mérité : cette fois-ci maïs soufflé. Á la fin de leur visite ils nous ont invités chez eux, on espère qu’on va réussir faire une visite chez eux et on espère toujours que cela est le début d’un long voyage, une nouvelle étape importante de la cohabitation et relation des enfants avec des difficultés et sains. Vous avez la possibilité de consulter dans la galerie les photos prises á l’occasion de la visite.